Les animaux fascinants endémiques à Madagascar

Les animaux fascinants endémiques à Madagascar

octobre 19, 2020 1 Par BlanChapeau

Madagascar ne figure pas par hasard parmi les 10 hotspots de biodiversité mondiale. L’île abrite plusieurs espèces faunistiques qui ne se trouvent nulle part ailleurs. Voici une sélection des animaux endémiques les plus fascinants se trouvant au pays.

Le Fosa : le plus grand carnivore terrestre de l’île

Le Fosa est un animal endémique de Madagascar. Il a des allures de félin mais avec une taille plus réduite comparée aux autres félins prédateurs. En effet, sa taille est comprise entre 90 cm et 140 cm. Le Cryptoprocta ferox de son nom scientifique chasse des animaux plus petits, comme les lémuriens, les oiseaux ou les tenrecs. Sa capacité à grimper sur un arbre lui permet d’attaquer diverses proies. Ce carnassier chasse de jour comme de nuit, souvent seul et très rarement en groupe.

Le Fosa est observable presque sur toute l’île. Mais il est plus difficile de les observer dans la nature car leur nombre est de plus en plus réduit.

Les amphibiens : des espèces riches en couleur

Il est possible de rencontrer 3 types d’amphibiens à Madagascar. Notamment, le dyscophus antongilii (le crapaud rouge), la Mantella aurantiaca (la mantelle dorée) et le Dyscophus guineti (la grenouille tomate). Ils se dispersent à peu près sur tout le pays, plus particulièrement dans les forêts primaires. Ces amphibiens font partie des espèces menacées dont la conservation s’avère une priorité parmi les amphibiens de Madagascar.

En outre, d’autres espèces endémiques des îles du trapeze des Mascareignes sont également à voir.

Les lémuriens : un symbole faunistique

Les lémuriens endémiques les plus fascinants à découvrir à Madagascar sont le sifaka et l’indri indri. Chacun ayant des particularités propres, fait le bonheur des visiteurs amoureux d’animaux venant sur l’île.

Le sifaka se distingue par un pelage noir et blanc et vivant essentiellement dans les arbres. Il arrive aussi que ce lémurien se déplace sur le sol avec des grands sauts latéraux. D’ailleurs, c’est pour cela qu’il est appelé le lémurien danseur. Les Sifakas se localisent au Nord, à l’Ouest et au Sud.

L’indri indri lui se démarque facilement. C’est le plus grand lémurien au monde. Mesurant jusqu’à 90 cm à l’âge adulte, son poids peut aller jusqu’à 9,5 kg. C’est une attraction incontournable lorsqu’il s’agit de la faune à Madagascar. Connu aussi sous le nom de “babakoto”, il se trouve dans le parc national d’Andasibe dans les forêts pluviales de l’Est.